Les huiles essentielles

Voir l’article sur la formation en aromathérapie

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

L’huile essentielle est une substance odorante volatile produite par certaines plantes et pouvant être extraite sous forme de liquide. Bien qu’on les appelle huiles, ces substances ne contiennent aucun corps gras : une goutte déposée sur un papier s’évaporera sans laisser de trace contrairement à une huile végétale.

Le règne végétal compte plusieurs centaines de camomillematricaireetpersilplat2milliers d’espèces et 4 000 d’entre elles fabriquent des essences aromatiques; toutefois, seulement quelques centaines le font en quantité suffisante pour qu’on puisse les extraire. Aujourd’hui, l’extraction se fait surtout selon 3 procédés.

  • Pression à froid, pour les zestes d’agrumes comme l’orange ou le citron;
  • Extraction par solvant, dont le dioxyde de carbone, surtout pour les fleurs fragiles;
  • Distillation à la vapeur, un procédé inventé au XIe siècle et le plus utilisé aujourd’hui.

L’extraction des huiles essentielles est coûteuse, surtout à cause de la très grande quantité de matière première requise. Il faut compter environ 35 kg de plantes, en moyenne, pour obtenir 1 litre d’huile essentielle. Et c’est bien davantage dans le cas de certaines plantes comme la rose. D’où le prix élevé des véritables huiles essentielles. Car il existe aussi des huiles synthétiques, qui conviennent à la parfumerie, mais pas à l’aromathérapie.

Depuis des milliers d’années, les huiles essentielles sont utilisées couramment en cuisine, en médecine, en parfumerie et dans l’industrie cosmétique. Mais, c’est à la fin du XIXe siècle, en France, que commence l’histoire moderne de l’aromathérapie. C’est alors qu’on a prouvé scientifiquement la capacité des huiles essentielles à neutraliser les bactéries (vers la même époque, on découvrait les antibiotiques, ce qui a eu pour effet d’écarter l’aromathérapie du champ de la médecine).

On doit à René-Maurice Gattefossé, en 1928, la première utilisation du terme aromathérapie. On voit aussi, mais rarement, parfumothérapie.

Des composés chimiques complexes

Aromathérapie (huiles essentielles)Une huile essentielle peut renfermer jusqu’à plusieurs centaines de sortes de molécules, chacune ayant des propriétés particulières (antiseptique, bactéricide, immunostimulante, décongestionnante, etc.). Les scientifiques regroupent ces molécules en plusieurs chémotypes ou « familles biochimiques » – cétones, esters, coumarines, phénols, monoterpénols, etc. -, en fonction de la similarité de leurs propriétés.

De nombreuses huiles comprennent plus d’un chémotype. L’huile essentielle de sauge sclarée (Salvia sclarea) par exemple, contient 250 molécules différentes, dont 75 % issues de la famille des esters, et 15 % de celle des monoterpénols.

Les molécules travaillent en synergie, ce qui aromatherapieexplique la polyvalence des huiles essentielles et leur vaste spectre d’action. Une fois que l’on connaît les propriétés des chémotypes ainsi que leur concentration dans une huile essentielle, on peut déterminer quels seront les effets de celle-ci, bienfaisants ou dangereux.

Il ne faut pas mélanger, pour une même plante, les propriétés de son huile essentielle et celles des feuilles ou des fleurs prises en décoction, par exemple. Ni confondre huiles essentielles, essences culinaires et parfums.

Tableau des vertus de certaines huiles essentielles

 

Huile Vertus
Aneth Digestive
Basilic Tonique et hépatique
Cannelle Anti-bactérienne, stimulante et antivirale
Céleri Tonique, digestive et anti-ballonnements
Citron Anti-bactérienne et dépurative
Citronnelle Anti-microbes et anti-inflammatoire
Cumin Anti-spasmodique et anti-ballonnements
Estragon Anti-spasmodique,anti-ballonnements et anti-allergique
Girofle Antiseptique et digestive
Laurier Antiseptique et digestive
Lavande Sédative et anti-spasmodique
Mandarine Tonique, digestive et apaise les tensions
Menthe Tonique et digestive, agit contre les migraines
Orange douce Calmante et anti-ballonnements
Pamplemousse Anti-bactérienne, tonique, digestive, hépatique
Petit grain bigarade Sédative, anti-déprime
Romarin Anti-toux, hépato-tonique
Rose Sédative, anti-stress, soulage les nausées
Sarriette Tonique circulatoire
Sauge Stimulant biliaire
Thym Anti-bactérienne, anti-virale
Verveine Calmante, digestive
Vanille Sédative, aphrodisiaque
Ylang-ylang Anti-idées noires, aphrodisiaque

les huiles essentielles sont efficaces mais toxiques si elles sont utilisées sans un minimum de connaissance

elles sont interdites pour les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants de moins de 7 ans

Laisser un commentaire